La pensée flottait dans l’air

passait d’îlot en îlot

gravissait les échelles

descendait les escaliers

 

Elle parcourait la ruche à la vitesse

d’un sourcil froncé

d’une phrase suspendue

d’une réponse retenue

 

elle était vagabonde

passagère furtive

éparse

mais persistante

 

se glissait dans les interstices

 

l’écrire était déjà une hérésie

mais pardonnez nous lecteur

il fallut bien témoigner

 

Pardonnez nous lecteur car oui

il nous a fallu tricher

pour la sortir des mots prisons

des mots matons,

la pensée flottait dans l’air

et nous n’avions pourtant comme seul désir que de nous taire

pour échapper à leur domination

 

Car pour nous taire nous nous sommes tus

à en mourir d’entendre le bruit des autres

qui usaient de mots comme de massues

toujours ou presque oui toujours disent-ils à leur insu

 

Et nous prenions les coups de masses

les coups de haches

en forme de ‘tu’

comme une erreur de notre part

une forme de dysfonctionnement

un écart de perception

 

Mais à chaque coup la pensée se faisait plus grande

vibrait

prenait de l’ampleur

Et dans notre souffrance

nous commencions à percevoir comme un écho

une résonance

 

Comme une caresse

comme un souffle

qui nous appelait

nous interpellait

 

Et l’un après l’autre nous avons levé les yeux

jeté un regard au ciel

Ce fut perturbant

handicapant

et clairement pas le bon mouvement

Mais le geste était lancé

amorcé

il y avait autre chose

une autre voix à emprunter

 

La pensée flottait dans l’air

et nous étions prêts à nous en emparer

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s