la haute mer

La haute mer, j’y suis allée, la grand voile, les grands vents, la perte dans la nature, furieuse, à l’infini, l’embrun qui te fouette au visage, la main posée sur le bastingage, les yeux perdus dans le lointain, tout ça c’était très beau vu du rivage.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s