Violette

Elle dit, elle parle et les yeux brillent, des yeux bleus clairs dans le soleil reflet du mur couleur mer contre lequel je suis assise.

Elle parle elle lit et derrière moi le mur s’anime à mon insu une vague emporte la peinture sèche et tourbillonne sous son regard et sous ses mots, éclabousse son visage, empaillette son sourire

Nous parlons profondeurs je vois des raz de marée qui aspirent à colorer des gerbes de pages blanches

Un accouchement qui se fera, j’en suis sûre, à grandes et joyeuses eaux

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s